• Reliances Coaching

Ralentir par la méditation de pleine conscience

Dernière mise à jour : 8 avr.

La pratique de la méditation s'est largement démocratisée ces dernières années. Avec la crise sanitaire, on l'a vue prendre de l'essor, notamment pendant le confinement. Loin des temples bouddhistes, elle s'invite dans votre salon ou dehors grâce en toute simplicité.


Une méditation laïque et accessible à tous

Nous devons cette pratique de méditation laïque au biologiste moléculaire américain Jon Kabat-Zinn. Constatant l’accélération de nos rythmes de vie, il décide de créer en 1979 un programme de réduction du stress qu'il appellera le MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction – Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience).


Accessible à tous, petits comme grands, c’est sans doute l’une des formes de méditation les plus accessibles aujourd’hui. Elle permet de s'échapper du tumulte et de se créer une bulle de sérénité. Grâce à l'émergence de nouveaux modes de travail, elle prend désormais sa place en entreprise.


Les bienfaits d'une pratique régulière

L'efficacité de la méditation de pleine conscience a été reconnue par de nombreuses études depuis plus de dix ans, se pratique dans les établissements hospitaliers, en entreprise et écoles dans le monde.


Cette forme de méditation est également employée dans le traitement de la dépression avec le programme le MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy for Depression). En France, cette technique préventive a notamment été popularisée par le psychiatre Christophe André qui l'a fait entrer dans le service Hospitalo-Universitaire de Sainte-Anne en 2014.


Enfin, avec l'abondance d'information que nous traitons quotidiennement, les nombreuses sollicitations numériques (chat, SMS, WhatsApp, Facebook, etc.), notre cerveau a de plus en plus de mal à se concentrer et on perd facilement son sang froid. Grâce à la pratique méditative régulière, il est établit que les ruminations et cogitations diminuent, les émotions s'harmonisent, on prend du recul et on améliore sa capacité de concentration.


Une pratique flexible et intégrée à sa journée

Selon Jon Kabat-Zinn, la méditation de pleine conscience vous invite à "porter son attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle, et sans jugement de valeur».


La bonne nouvelle, c'est qu'elle s'intègre bien dans notre quotidien surmené et survolté.

Elle peut se pratiquer en ateliers, mais aussi grâce à des applications, des vidéos guidées ou en solo tout simplement.


On peut se donner 10-20 minutes tous les matins, comme un rituel pour bien démarrer sa journée, ou juste 1 à 3 minutes, pour prendre son souffle, pendant les embouteillages ou pendant sa pause pour revenir intentionnellement à soi et à son corps.


"C'est un art de la présence à soi, à l'autre et au monde" - Soizic Michelot

Ancrer sa pratique en groupe ou en solo

La régularité est la clé que ce soit seul ou en groupe.

En groupe, on peut se motiver, et apprendre à apprendre plus légèrement. On se donne la possibilité d’échanger sur ses expériences et réussites, comme parfois aussi sur ses échecs vécus, mais ainsi sans culpabilité, sans jugement.


Il existe certainement des groupes autour de vous. Renseignez vous auprès d'un coach, un thérapeute, ou regardez les flyers dans les magasins bios par exemple.


Si vous habitez à côté de Sorel-Moussel, je vous propose de vous joindre à moi, chaque jeudi à partir de 19 heures. Groupes de 4-5 personnes max.


« Aujourd’hui plus que jamais, nous vivons déconnectés de nos sens, obsédés par l’urgence, ballottés par la météo de nos états d’âme. Jour après jour, en éveillant nos sens avec la méditation, nous pouvons façonner notre esprit et remplacer l’agitation par le calme, la haine par la bienveillance, le mal-être par le bien-être » Jon Kabat-Zinn

Pour aller plus loin




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout